Il existe de ces vieilles rancunes entre le sud et le nord, comme i y en a toujours eu partout. Le Yémen n'échappe pas à la règle. Ainsi, lorsque Sana'a est verte de qat, Aden est rouge de bétel. J'ai trouvé cet antagonisme tellement charmant, qu'il fallait y consacrer un billet...